LE PARK LES ITINERAIRES LES CENTRES CULTURELS LES VILLAGES AGENDA NOUVELLES LIBRAIRIE
contacts crédits
 
ALBALATE DEL ARZOBISPO
ARIÑO
OLIETE
ALACÓN
ALCAINE
OBÓN
PEÑARROYAS
MONTALBÁN
 
 
ROUTES depuis Ariño
 
 Route le Chaine dês Arcs
 
 
ARIÑO
VILLAGES
 

Nom ancien: Arinno
Habitants: Ariñero
Population: en 1900, 1.347 hab. / en 1950, 1.543 hab. / en 1995, 953 hab.
Altitude: 522 mètres.

Le village d'Ariño se situe à l'ombre de la chaîne de la sierra de Arcos, à l'endroit où viennent se rejoindre les eaux des rivières Martín et Escuriza. La colline sur laquelle il se trouve a donné à ses rues une pente caractéristique. On notera le fort contraste qui existe entre le centre historique traditionnel et le quartier minier plus moderne, orienté vers le nord et surplombant la vallée de la rivière Martín plus en bas; et dont la prépondérance économique a façonné l'aspect traditionnel du village en lui donnant tous les traits caractéristiques d'un village minier de charbon et de kaolin ( argile à porcelaine .)

Ce village de petites maisons de mineurs, toutes identiques, se caractérise avant tout par de nombreuses petites places semi-circulaires, et reliées par la route principale. On distinguera notamment : au nord-est la place de la mine ( plaza de la Minería ), et la place du mineur ( plaza del Minero ) au sud-est, où a été installé un ancien chevalement minier, utilisé dans les premières mines d'Ariño et qui a été récemment restauré, d'où il domine les autres édifices alentours (l'ancien bureau et l'économat de la société minière). Le collège qui se trouve aux pieds de la Sierra de Arcos, sur le versant de la rivière Escuriza, a été construit par la société minière Angel Luengo, plus tard SAMCA, afin de scolariser les fils des mineurs. Il abrite de nos jours le Centre de recherche d'art rupestre "Antonio Beltrán" du Parc Culturel de la rivière Martín.

Le noyau urbain du village s'oppose à la modernité relative de cette zone; il s'étend sur la colline et ses alentours, choisie en raison du champ de vision et de la facilité de défense qu'elle offre - ce village était très probablement le siège d'une fortification plus ancienne -, et d'où il est aisé de contrôler à la fois l'accès à la vallée de la rivière Martín et de l'Escuriza.

Ces deux zones sont reliées par une rue en pente assez abrupte - calle Teruel -, qui remonte le dénivellement de la colline jusqu'à l'arrivée à une place qui était autrefois surplombée par une arcade, ancienne porte d'accès à la cité, aujourd'hui disparue, si ce n'est sur quelques photos d'époque, sur lesquelles on constate qu'elle était flanquée d'une chapelle dédiée aux saints martyrs - San Fabián et San Sebastián - fidèle en cela aux traditions et à l'esthétique de la paroisse, on remarquera de même la présence des Saints dans la petite niche en façade d'une des maisons proches à leur emplacement d'origine.

Cette petite place constitue le point central du village, où se concentrent les commerces (bars, pharmacie et quelques magasins). C'est de cette place que partent toutes les petites ruelles, abruptes en raison de la topographie de la colline, et qui forment le noyau urbain de ce petit village.

La plupart de ces maisons disposent de trois étages, on remarquera cependant une maison plus haute que les autres sur la place et qui abrite la mairie, décorée d'une galerie en briques, bien traditionnelle de l'Aragonais.

Au sommet de la colline se trouve l' ermitage de Santa Bárbara, entièrement restauré, et qui domine le village dont elle est la sainte patronne, et auquel elle apporte sa protection.

Un peu plus au nord, une autre colline a été choisie pour y bâtir l' église de San Salvador , un temple baroque du XVIII ème siècle, construit en maçonnerie et en pierre de taille. Elle se compose de trois nefs et d'une façade en pierre de taille, riche en décorations.

La tour, qui surplombe l'ensemble du village, attire surtout l'attention par son aspect cylindrique et son inclinaison hors du commun.

 
 
PARQUE CULTURAL RÍO MARTÍN.- C/ Tiro del Bolo, s/n 44547 ARIÑO (Teruel)
Diseño, desarrollo y mantenimiento: Sedinet