LE PARK LES ITINERAIRES LES CENTRES CULTURELS LES VILLAGES AGENDA NOUVELLES LIBRAIRIE
contacts crédits
 
ALBALATE DEL ARZOBISPO
ARIÑO
OLIETE
ALACÓN
ALCAINE
OBÓN
PEÑARROYAS
MONTALBÁN
 
 
ROUTES depuis Montalbán
 
 Route la Muela
 Route las Peñas Royas
 Route Cantalobos
 
SERVICES
 
agentes forestales
OFICINA COMARCAL AGROAMBIENTAL
978 754000
 
alojamientos
VIVIENDA DE TURISMO RURAL "CASA EL PLANO"
Ctra Peñarroyas, s/n
655 640401
Casa Completa.
Capacidad: 4 - 9 plazas, 1 habitación matrimonio, 1 habitación doble + hab. anexa, 1 habitación sencilla, 1 suite con una hab. de matrimonio + 2 sencillas.
Equipamiento: Interior: 2 cuartos de baño, chimenea, cocina, dvd o vídeo, equipo de música, lavadora, leña, microondas, televisión, televisión en habitación. Exterior: Barbacoa, huerta, jardín, muebles de jardín, piscina, terraza.
Servicios: Bicicleta disponible, frontón, futbolín, dispone de laboratorio fotográfico en B/N.
Situación: Acceso asfaltado, afueras del casco urbano, aislada, montaña.
Contacto: casaruralelplano@hotmail.com
Web: http://www.turismoruralenteruel.com
 
CAMPAMENTO - ALBERGUE "ACRA LEUCE"
Camino Viejo, s/n
978 750704
Apertura: Todo el año.
Equipamiento: Edificio de 200 m2 distribuido en pabellones con literas (40 plazas), cocina, servicios y duchas, comedor, calefacción, teléfono y cuarto de monitores. En el exterior zona de campamento: tiendas de campaña (80 plazas), servicios, duchas, fregaderos, fuego de campamento y campos de deporte.
 
HOTEL DON COSME ***
978 750377
INAUGURADO 2005
Apertura: Todo el año.
Habitaciones: 12. 11 dobles (1 adaptada para minusválidos) + 1 suite con terraza e hidromasaje.
Equipamiento: Todas las habitaciones disponen de baño completo, televisión, calefacción, aire acondicionado, conexión a internet. Garaje.
Servicios: Restaurante menú diario y carta, salón para 400 personas.
 
APARTAMENTOS "LA RAMBLA"
C/ Rambla Alta, nº 19
699311293 Pepi, 689310484 José Ramón
2 apartamentos. Cocina-comedor con sofá-cama para dos personas, televisión, nevera, vitrocerámica, microondas, lavadora y menaje. Habitación con cama de matrimonio. Cuarto de baño completo Conexión a internet. Calefacción eléctrica y estufa de leña. Los apartamentos están equipados con toallas, sabanas.
Contacto: joseramon.larambla@gmail.com
Web: http://www.apartamentoslarambla.es
 
centros cientÍficos
OBSERVATORIO ASTRONóMICO DE MONTALBáN
C/ Manuela Cirujeda (Edificio Ítaca) - 44700 Montalbán
649668745
 
estaciones de servicio
GASOLINERA
 
farmacias
FARMACIA
C/ Mayor, 49
978 750032
 
guardia civil
GUARDIA CIVIL
Avda. Aragón, 74
978 750287
 
oficinas de informacion
OFICINA DE INFORMACIóN TURíSTICA
C/ Subida de la Iglesia
978 750452 - 689 777 958
 
 
MONTALBAN
VILLAGES
 

Nom ancien: Monte Albano
Habitants: Montalbino, montalbanense.
Population: en 1900, 2.020 hab. / en 1950, 2665 hab. / en 1995, 1690 hab.
Altitude: 841 mètres.

Le village de Montalbán limite au sud le Parc Culturel de la rivière Martín. Situé dans le bassin minier central, il apparaît en 1189 au patrimoine de la famille des Azagra de Albarracín, avant de passer au XIII ème siècle, au nom de la Couronne d' Aragon, sous la gérance de l'Ordre de Santiago - Pedro II le cèdera en effet à cet Ordre militaire en 1210. De lui dépendaient également les territoires éloignés d'Utrillas, de Castel de Cabra, de Palomar de Arroyos, de Torre de las Arcas et de Peñarroyas.

Le village fait également une apparition dans le Poème du Cid, lorsqu'il est fait allusion aux expéditions de ce dernier dans le val de la rivière Martín " El (Val) del río Martín todo lo metio a Paria ", plus précisément au vers 1089 " e dexado a Huesa e tierras de Mont Alvan / Contra la mar salada conpeço de guerrear ". Son passage dans cette région nous éclaire d'ailleurs sur l'origine de plusieurs noms de lieux, notamment sur le ravin de l'Enfer ( barranco del Infierno ), ou la Roche du Cid ( peña del Cid ) et le ravin de Peña del Cid.

De l'enceinte fortifiée du village, située sur la rive gauche de la rivière Martín, on peut observer de nos jours de grandes parties, dont certaines ont été incorporées aux édifices modernes. Au sein de cette muraille, on remarquera deux hauteurs rocheuses qui contrôlent l'accès à la vallée, et dont le rôle important au Moyen Age ne fait aujourd'hui aucun doute, en raison des ruines se trouvant sur celui le plus à l'est. C'est là en effet que se situait très probablement le " Château" du village, qui contrôlait et surveillait les différentes voies d'accès à la vallée de la rivière Martín. De cette place forte ne subsistent aujourd'hui que quelques ruines en pierres de taille, connues sous le nom de " las peñicas ". L'autre hauteur - celle dite de la Croix -, permet de contrôler l'accès à travers le ravin, et offre une vue imprenable sur une partie du village, sur le fond duquel se détache le clocher de l'église.

Ceci explique pourquoi la muraille entoure ces deux hauteurs stratégiques. On repèrera vers l'ouest la " porte de Daroca" , en pierre de taille, qui côtoie une tour carrée, servant auparavant de prison, d'où découle son appellation de " Tour de la prison ( Torreón de la Cárcel )". On prendra à partir de là la rue principale, appelée calle de Daroca , en ligne droite, étroite et entourée d'édifices majestueux , qui lui donnent un air seigneurial. En quittant cette rue par le nord, on arrivera à deux petites places, d'où partent plusieurs ruelles ou passages couverts qui remontent vers la hauteur de la Croix.

La rue Daroca débouche sur la place principale ( Plaza Mayor ) - et où se situe également la mairie. Cette place se distingue également par la présence de l'édifice le plus important de part sa hauteur et sa majesté : l' "église de Saint-Jacques ( Santiago )" , considéré comme l'une des constructions les plus importantes d'Aragon du XIII ème et du XIV ème siècle.

Plus à l'est, l'axe principal passe par la rue de Santa Engracia , d'où plusieurs petites ruelles partent explorer, dans les deux sens, ce quartier populaire. Un peu plus au nord, on remarquera la " porte de la Rambla" , qui était auparavant le quartier réservé aux Juifs. La rue se termine au niveau de la " porte de Santa Engracia" ou "arc du Mur" , ou débute le chemin menant à l'ermitage du même nom, aujourd'hui en ruines, et qui se termine au niveau du ravin de la Muela où il rejoint la route de Peñarroyas.

La richesse historique de ce village est visible à chaque coin de rue, de par la présence de nombreuses demeures nobles, de blasons en pierre sur les façades, de passages, de balcons, de ruelles couvertes, et qui nous rappellent tous son riche passé médiéval. On relèvera également le dense réseau souterrain de canalisations de drainage, véritable prouesse technologique remontant au Moyen Âge et appelé " el caño de la villa ".

On a récemment mis à jour, directement sous le parvis de l'église, une grande chambre souterraine, que l'on estime avoir servi d'entrepôt au Moyen Âge, et qui abri te aujourd'hui le Centre de recherche de géologie et de spéléologie du parc culturel de la rivière Martín.

 
 
PARQUE CULTURAL RÍO MARTÍN.- C/ Tiro del Bolo, s/n 44547 ARIÑO (Teruel)
Diseño, desarrollo y mantenimiento: Sedinet