Sélectionner une page
Villages

Montalbán

Données

Ancien nom : Monte Albano
Démonyme: Montalbino, montalbense
Population: en 1900, 2.030 hab. / en 1950, 2.665 hab. / en 1995, 1.690 hab. / en 2019, 1.233 hab.
Altitude: 850 m

Itinéraires à partir du village

Services

Hébergement
Q

Hébergement

MAISON DE TOURISME RURAL « CASA EL PLANO ».

Ctra Peñarroyas, s/n
655 640401
Full House.
Capacité : 4 – 9 lits, 1 chambre double, 1 chambre double + chambre. annexe, 1 chambre individuelle, 1 suite avec 1 litr. double + 2 simples.
Equipement : Intérieur : 2 salles de bain, cheminée, cuisine, dvd ou vidéo, stéréo, machine à laver, bois de chauffage, micro-ondes, télévision, télévision dans la chambre. Extérieur : Barbecue, potager, jardin, meubles de jardin, piscine, terrasse.
Services : bicyclette disponible, fronton, baby-foot, laboratoire photo N/B disponible.
Situation : Entrée goudronnée, hors du village, isolé, montagne.
Contact : casaruralelplano@hotmail.com
Web : http://www.turismoruralenteruel.com

CAMP « ACRA LEUCE » – AUBERGE

Camino Viejo, s/n
978 750704
Ouvert : toute l’année.
Equipement : bâtiment de 200 m2 réparti en pavillons avec lits superposés (40 places), cuisine, toilettes et douches, salle à manger, chauffage, téléphone et salle des moniteurs. Zone de camping extérieure : tentes (80 places), toilettes, douches, lavabos, feu de camp et terrains de sport.

HÔTEL DON COSME ***

978 750377
INAUGURÉ EN 2005
Ouvert : toute l’année.
Chambres : 12. 11 doubles (1 adapté aux handicapés) + 1 suite avec terrasse et hydromassage.
Équipement : toutes les chambres disposent d’une salle de bains complète, d’une télévision, du chauffage, de la climatisation, d’une connexion Internet. Garage.
Services : menu du jour et restaurant à la carte, salon pour 400 personnes.

LES APPARTEMENTS DE « LA RAMBLA

C/ Rambla Alta, nº 19
699311293 Pepi, 689310484 José Ramón
2 appartements. Cuisine-salle à manger avec canapé-lit pour deux personnes, télévision, réfrigérateur, plaque vitrocéramique, micro-ondes, machine à laver et ustensiles de cuisine. Chambre à coucher avec lit double. Salle de bain complète, connexion internet. Chauffage électrique et cuisinière à bois. Les appartements sont équipés de serviettes et de draps.
Contact : joseramon.larambla@gmail.com
Web : http://www.apartamentoslarambla.es

Bureaux d'information
Q

Bureaux d'information

OFFICE DU TOURISME

C/ Subida de la Iglesia
978 750452 – 689 777 958

Stations-service
Q

Stations-service

GASOLINERA

Centres scientifiques
Q

Centres scientifiques

L’OBSERV OBSERV OBSERV OBSERV OBSERV OBSERV DE MONTAGNE

C/ Manuela Cirujeda (Edificio Ítaca) – 44700 Montalbán
649668745

Pharmacie
Q

Pharmacie

PHARMACIE

C/ Mayor, 49
978 750032

La gendarmerie
Q

La gendarmerie

GARDE CIVILE

Avda. Aragon, 74
978 750287

Agents forestiers
Q

Agents forestiers

BUREAU AGRO-ENVIRONNEMENTAL DU COMTÉ

978 754000

Le village

La ville de Montalbán borde au sud le parc culturel de la rivière Martín. Située dans la Cuenca Minera Central, elle apparaît en 1189 entre les mains des Azagra de Albarracín, puis devient le siège de la Commanderie de l’Ordre de Santiago de la Couronne d’Aragon, qui s’est constituée au XIIIe siècle – Pierre II a donné la ville à l’Ordre militaire de Santiago en 1210 – et avait juridiction sur les territoires environnants d’Utrillas, Castel de Cabra, Palomar de Arroyos, Torre de las Arcas et Peñarroyas.

La localité est également mentionnée dans le Cantar de Mio Cid lorsqu’il décrit ses aventures dans la vallée de la rivière Martín « … ».Les (Val) de la rivière Martín se sont tous rendus à Paria« citant cette localité au verset 1089 « e dexado a Huesa e tierras de Mont Alvan / Contra la mar salada conpeço de guerar« . Du fait de son passage, la toponymie peut être éclairante, les environs du ravin de l’Infierno étant connus sous le nom de Peña del Cid et de ravin de la Peña del Cid.

D’importants vestiges de l’enceinte fortifiée qui s’étendait le long de la rive gauche de la rivière Martín sont encore conservés, certains d’entre eux étant camouflés parmi les constructions des bâtiments. A l’intérieur de l’enceinte, deux escarpements rocheux contrôlent les accès à la vallée et ont sans doute joué un rôle majeur à l’époque médiévale, d’après les vestiges trouvés dans le plus oriental des deux, où le « .Château » La ville gardait et contrôlait l’accès à l’intérieur des terres par la vallée de la rivière Martín. Les vestiges de ce château sont encore visibles dans des constructions en maçonnerie de pierre de taille camouflées parmi les escarpements que l’on appelle aujourd’hui « las peñicas ». Depuis l’autre élévation -era de la Cruz-, on peut voir et contrôler l’accès par le ravin de la rambla, d’où l’on peut profiter d’une bonne vue partielle de la ville, avec l’image de l’église émergeant au-dessus des toits du village.

Le périmètre du mur s’adapte stratégiquement aux deux élévations. À l’ouest, nous trouvons le« portail de Daroca », avec un portique de bonne maçonnerie, sur lequel repose un cube de la muraille et une tour dont l’intérieur servait de prison à la ville et qui lui a également donné le nom de « Torreón de la Cárcel » (Tour de la prison). D’ici, l’axe principal de la ville, initialement appelé Calle de Daroca, est droit, étroit et urbain, avec des bâtiments ancestraux donnant un caractère majestueux à l’espace. Depuis cette rue et en direction du nord, deux petites places s’ouvrent et des passages couverts ou des ruelles se créent à droite (le quartier juif) et à gauche, d’autres qui montent vers l’élévation de l’Era de la Cruz.

La rue Daroca se termine à la Plaza Mayor, où se trouve l’hôtel de ville. Sur cette place se trouve l’édifice le plus remarquable de la ville, qui se distingue par son volume et sa majesté écrasante, l ‘ »église de Santiago », considérée comme l’un des édifices les plus distingués d’Aragon, un joyau du style gothique-mudéjar de Teruel, construit aux XIIIe et XIVe siècles. Le temple, dédié à Santa María et à l’apôtre Santiago el Mayor, a été construit sur un impressionnant mur de pierres de taille bien travaillées, ce qui lui donne un air de force grâce à sa sobriété et à son volume. Les parties supérieures de l’église et de la tour sont réalisées en briques soigneusement ornées d’incrustations colorées en terre cuite vernissée, ce qui ajoute et diversifie la variété chromatique offerte par l’église dans son ensemble, un bel exemple d’architecture médiévale aragonaise. Les contreforts qui entourent l’édifice sont carrés, adoptant une forme polygonale dans l’abside. L’intérieur de l’église à nef unique est l’un des plus larges d’Espagne. Elle présente un plan basilical, avec une abside heptagonale à l’extrémité est, tandis que le clocher s’élève sur le côté opposé. Un mur de briques entoure la nef de la basilique. Deux portes gothiques monumentales, fortement évasées, avec des archivoltes en arc brisé, donnent accès à la nef des deux côtés du bâtiment.

À l’est, l’axe principal s’étend de la place à la rue Santa Engracia, d’où partent des rues étroites dans les deux sens, montrant un quartier plus populaire. Au nord, s’ouvre le« Portal de la Rambla ». Au bout de la rue se trouve le« portal de Santa Engracia » ou « arco del Muro » (arc de la muraille), qui marquait le chemin vers l’ermitage du même nom, aujourd’hui en ruines, qui mène au lit du ravin de la Muela et rejoint le chemin d’accès local à Peñarroyas.

Les manoirs, les blasons sur les porches, les passages, les planchers en porte-à-faux, les ruelles couvertes, les points de vue, nous rappellent son riche passé médiéval en tant que chef historique de la région, enrichi par les conduits souterrains qui la traversent et qui sont d’anciens et spectaculaires canaux de drainage connus sous le nom de « .el caño de la villa« .

Récemment, sous l’église, on a découvert une grande cavité artificielle qui, après nettoyage, s’est révélée être une grande cave, datant probablement du XVIIe siècle, et qui abrite aujourd’hui le centre d’interprétation de la géologie et de la spéléologie du parc culturel de la rivière Martín. Près du cimetière, sur la rive droite de la rivière Martín, se trouve la glacière récemment consolidée et restaurée.

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos. Configurar y más información
Privacidad