Sélectionner une page
Itinéraires

Route de la rivière La Muela et Ancho. (Itinéraire court. PR-TE 99)

Données techniques Itinéraire de la Muela

Horaire : 4 h
Dénivelé (+) : 635 m
Dénivelé (-) : 635 m

Distance : 10,8 km
Type de piste : Circulaire
Gravité de l’environnement : 1

Orientation sur l’itinéraire : 2
Difficulté : 2
Effort nécessaire : 3

Données techniques Route de la rivière Ancho

Horaire : 3 h 15 min
Dénivelé (+) : 280 m
Dénivelé (-) : 280 m

Distance : 10,7 km
Type de piste : Circulaire
Gravité de l’environnement : 1

Orientation sur l’itinéraire : 2
Difficulté : 2
Effort nécessaire : 3

Télécharger les pistes

Description de l’itinéraire

Itinéraire de la Muela

Accessible au sud depuis la ville de Montalbán elle-même, il s’agit d’un parcours purement montagneux à travers le grand massif de pierre qui, lors de son ascension, nous fera découvrir différents points de vue sur la vallée de Martín, la majestueuse ville de Montalbán et de larges vues panoramiques de la riche géologie qui caractérise cet environnement.

Le chemin commence sur la même route où il rejoint le GR-262 entre Martín del Río et Montalbán. Après avoir traversé la rivière sur une passerelle, les peupliers riverains, le verger et les arbres fruitiers seront remplacés par les pins de reboisement, dont le taillis commence à s’épaissir à mesure que nous montons le chemin. Vous arriverez bientôt à un abreuvoir pour le bétail qui utilise l’eau de la source de Valdemiguel. Nous atteindrons une piste et après l’avoir traversée, nous rejoindrons le chemin qui monte à La Muela et où nous reviendrons si nous ne faisons que cette boucle de randonnée. Nous tomberons bientôt sur la Fuente de Valdemiguel. Il s’agit d’une grande crevasse, comme une plaie dans le massif, d’où émerge une eau cristalline et fraîche qui nous permet de nous rafraîchir.

A partir de là, le chemin zigzague vers le haut pour surmonter la pente raide de l’ascension. Le premier point de vue se trouve au sommet de la fontaine de Valdemiguel. Depuis ce point, on peut voir les matériaux paléozoïques de l’anticlinal de Montalbán qui chevauchent des matériaux mésozoïques et tertiaires, les calcaires jurassiques du promontoire de Santa Bárbara, dont la couleur blanchâtre a donné son nom à Montalbán, et différentes structures géologiques qui attireront l’attention du visiteur.

En poursuivant l’ascension du sentier, nous serons accompagnés de rapaces, notamment de vautours fauves, qui trouvent refuge dans le corps de ce massif, et la forêt de pins, d’abord épaisse, deviendra progressivement plus claire, alternant avec des genévriers et des chênes verts avec une grande variété de plantes aromatiques, dominées par le romarin. Il sera facile de repérer une plante couvre-sol qui orne les pentes de ses baies rouges, les « gayubas », les genévriers et quelques houx.

Le chemin, maintenant presque au sommet, avec des pentes douces, commence à s’aplanir à travers le massif pour nous montrer, à partir de divers détours qui convergent vers la Fuente de los Vaciones, les grottes de Candil et de Greñicas, le mirador de Montalbán d’où l’on a une belle vue panoramique et où est installé un télescope, ou l’Alto de la Muela (1294 m), et en continuant le parcours nous atteindrons le mirador de Morrón Royo. À partir de là, le chemin commence à descendre jusqu’à une jonction avec la piste forestière qui nous permettra de revenir par le Piedra Chimila jusqu’à la Fuente de Valdemiguel (en formant la boucle de randonnée), de descendre à Montalbán ou de rejoindre l’excursion par le chemin du Río Ancho.

Route de la rivière Broad

Pour y accéder, il faut emprunter la piste forestière qui longe les pentes couvertes de pins de la Muela et prendre l’embranchement de la rivière Ancho, un parcours essentiellement fluvial qui traverse la prairie feuillue d’un des ruisseaux qui descendent de la chaîne de montagnes de San Just et se jettent dans la rivière Martín. Cet itinéraire nous permettra d’observer et d’identifier diverses formations géologiques, parmi lesquelles l’anticlinal de la Fuente del Regallo dans le col de Burriel ou l’olistolite de la lengua del vago (une crête calcaire presque verticale intercalée entre les conglomérats qui ont été érodés car ils étaient moins résistants). Le chemin rejoint le GR 262 à l’aire de pique-nique d’El Baño, d’où l’on peut revenir au village de Montalbán, formant ainsi une boucle de randonnée.

Carte routière

Profil de l’itinéraire

Respectez le parc lors de votre visite

Recommandations et normes

Sur l’un des itinéraires balisés du parc, vous pourrez explorer des paysages d’une grande valeur écologique et paysagère, mais cette zone abrite également une importante collection de peintures rupestres protégées par la loi et déclarées patrimoine mondial.

N’oubliez pas que nous avons tous le droit de profiter de l’environnement et aussi le devoir de le préserver.

Les abris avec des peintures rupestres et certains sites archéologiques ont des clôtures de protection. Il est indispensable d’être accompagné de guides agréés. Les numéros de téléphone de contact sont disponibles dans les mairies, les offices de tourisme et les centres d’interprétation des différentes villes qui composent le parc culturel.

Il aide à la conservation des peintures rupestres. Ne les touchez pas, ne les arrosez pas et respectez les clôtures de protection. N’oubliez pas qu’elles constituent un héritage unique mais très fragile, et que nous devons les préserver si nous voulons continuer à en profiter dans le même environnement que celui dans lequel elles ont été peintes il y a des milliers d’années.

La prospection et les fouilles archéologiques et/ou paléontologiques sans les permis correspondants sont strictement interdites, conformément à la loi 3/1999 sur le patrimoine culturel aragonais. Il collabore à la préservation du riche patrimoine historique, culturel et ethnographique du parc.

Gardez l’environnement propre. Ne pas jeter de détritus ou de déchets.

Rappelez-vous qu’il est interdit d’allumer des feux, ainsi que de jeter des mégots de cigarettes, du verre et d’autres objets susceptibles de provoquer un incendie.

Respectez la nature. Ne déracinez pas les plantes, ne polluez pas l’eau et ne capturez pas ou ne dérangez pas les animaux et les oiseaux. Beaucoup d’entre eux ont leurs sites de nidification dans ces zones.

Si vous comptez marcher sur l’un des itinéraires de randonnée, portez des chaussures de sport confortables (baskets ou bottes). Bien que les itinéraires soient très accessibles, avec les bonnes chaussures, vous marcherez de manière plus sûre, en évitant les chutes et les entorses.

N’oubliez pas que vous vous déplacez dans une zone naturelle et, bien que les itinéraires soient préparés, n’oubliez pas de prendre quelques précautions. Ne quittez pas l’itinéraire balisé et faites attention en traversant des zones rocheuses et aquatiques, surtout si vous êtes avec des enfants.

Itinéraires du Parc culturel de la rivière Martín

Esta web utiliza cookies propias y de terceros para su correcto funcionamiento y para fines analíticos. Al hacer clic en el botón Aceptar, acepta el uso de estas tecnologías y el procesamiento de tus datos para estos propósitos. Configurar y más información
Privacidad